Navigation – Plan du site
Editorial

Éditorial

Nicole Rege Colet

Texte intégral

1Au printemps 2006, Res Academica, la revue de l’Association internationale de pédagogie universitaire est entrée dans une phase de métamorphose. Guidée par le besoin d’améliorer la gestion et la production de la revue et d’en rationaliser le travail, motivée par le souci de proposer une revue en langue française de haut niveau scientifique dans le domaine de la pédagogie universitaire et de l’enseignement supérieur, l’AIPU a souhaité que Res Academica évolue pour répondre aux attentes de ses membres et suivre les évolutions dans la publication scientifique. Un groupe de travail a été formé pour accompagner le changement et proposer un nouveau format.

2Tel un papillon qui émerge de sa chrysalide, la revue de l’AIPU a pris de nouvelles couleurs. Elle est désormais en ligne adoptant, ce faisant, des nouvelles modalités d’édition scientifique qui en favorisent la diffusion. Elle a même changé de nom, comme pour marquer la nouvelle ère, et recommence sa numérotation. Ainsi, Res Academica, revue internationale de l’enseignement supérieur, abandonne le latinisme pour devenir tout simplement la Revue Internationale de Pédagogie de l’Enseignement Supérieur. Sans doute que l’acronyme RIPES s’imposera au cours du temps et permettra de signaler la place de l’approche francophone de la pédagogie dans l’enseignement supérieur. A cet effet, la revue a rejoint la Fédération des revues en sciences humaines et sociales et à déposer une demande d’adhésion au portail Revues.org.

3La nouvelle revue reste fidèle aux traditions établies par Res Academica. Elle reste la revue officielle de l’AIPU et a pour vocation d’étudier les problématiques touchant à l’enseignement supérieur ou post-secondaire et à ses pratiques pédagogiques. Les thèmes sont nombreux et se développent au fur et à mesure qu’évolue le paysage de l’enseignement supérieur. Les publications visées seront autant de témoignages de ces développements. Elles permettront de faire connaître des travaux de recherche, de partager les expériences et de rendre compte des pratiques et innovations introduites dans l’enseignement et la formation. Le public reste large réunissant de nombreux acteurs, qu’ils soient enseignants, chercheurs ou responsables, qui oeuvrent au développement de l’enseignement supérieur et de ses pédagogies. RIPES continuera à respecter un principe fondamental pour l’AIPU qui vise à soutenir et encourager les collaborations Nord-Sud.

4Ce premier numéro reflète ces orientations et nous offre un tour d’horizon des thèmes privilégiés de l’AIPU. Il commence par une revue de la littérature sur les facteurs influençant la participation en classe proposée par Anastassis Kozanitis de l’Ecole polytechnique Montréal et Roch Chouinard de l’Université de Montréal. Une équipe d’enseignants de Casablanca au Maroc (Saïd El Jamali du Centre pédagogique régional de Casablanca, Mohammed Mrabet Bader du Lycée El Baroudi et M'hamed El Kouali & Mohamed Talbi de l’Université Hassan II Mohammedia) nous livre les résultats d’une enquête qu’ils ont menée auprès d’enseignants sur les apports de l’épistémologie et de l’histoire des sciences à l’élaboration d’une didactique des sciences physiques. Sabine Pohl de l’Université libre de Bruxelles et Karine Dejean des Facultés universitaires Notre Dame de la Paix Namur nous font état d’une expérience d’apprentissage collaboratif dont les effets ont été observés à travers des entretiens. Le thème des technologies dans l’enseignement (ou le désormais incontournable e-learning) est traité par Cathia Papi de l’Université de Picardie Jules Vernes à  Amiens qui observe les usages des outils d’une plate-forme collaborative de formation à distance. Finalement, Michèle Hébert, Jean-Pascal Beaudoin, Rachel Thibeault de l’Université d’Ottawa & Rita Pitre du Centre hospitalier de soins de longue durée Champlain, présentent les résultats d’une recherche-action sur l’utilisation d’un portfolio professionnel dans le cadre de la formation des ergothérapeutes. Ensemble, ces contributions mettent en évidence les innovations et changements dans la pratique enseignante universitaire et informent sur les nouveaux défis qui se posent aux établissements et aux enseignants. Elles illustrent aussi les principaux courants de la recherche en enseignement supérieur, un domaine en plein développement, voire effervescence, qui commence à se faire connaître au sein des sciences de l’éducation.

5En guise de conclusion, et après avoir travaillé pendant deux ans à la préparation de cette première édition en ligne, il me reste à souhaiter Bons Vents à RIPES et à espérer que les lecteurs, toujours plus nombreux, auront les mêmes plaisir et intérêt que moi à découvrir le champ fascinant de la pédagogie universitaire et de l’enseignement supérieur.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Nicole Rege Colet, « Éditorial », Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur [En ligne], 25-1 | 2009, mis en ligne le 16 avril 2009, consulté le 23 juillet 2017. URL : http://ripes.revues.org/57

Haut de page

Auteur

Nicole Rege Colet

Rédactrice en cheffe de RIPES

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La Revue internationale de pédagogie de l’enseignement supérieur est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Haut de page
  • Logo Association internationale de pédagogie universitaire
  • Logo DOAJ – Directory of Open Access Journals
  • Les cahiers de Revues.org